Revue de presse Immigration – 1er 8 mars 2010

Revue de presse Immigration – 1er 8 mars 2010
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×

presse

Assouplissement dans le renouvellement des papiers d’identité ?

Les ministres de l’intérieur et des affaires étrangères ont adressé une circulaire aux préfets, ambassadeurs et consuls pour simplifier de façon « radicale » les démarches de renouvellement des papiers d’identité. Cette décision intervient après plusieurs mois de polémiques sur les excès de zèle des administrations françaises, dénoncés par plusieurs associations, et des problèmes de contestation de nationalité rencontrés par plusieurs citoyens française lors du renouvellement de leurs papiers d’identité.

Le Ministre de l’intérieur a annoncé que la nationalité n’avait pas à être vérifiée pour un simple renouvellement.

Parallèlement à cette avancée, le député UMP M. Mariani a proposé une loi pour « instituer un serment républicain pour obtenir la nationalité française« . Le teste de loi proposé prévoit que « tout individu né en France de parents étrangers  » peut, à partir de 18 ans et jusqu’à 21 ans « , acquérir la nationalité française  » à condition qu’il manifeste sa volonté par le biais d’un serment républicain « . Cette obligation s’imposerait aussi aux conjoints de Français accédant à la nationalité par le mariage.

Suite de la « saga Seni »

On apprend sur un article du Monde qu’un employé malien de la Seni est sur le point de se faire expulser. Sa situation suscite la colère et de forts sentiments d’injustice, dans la mesure où il a déposé une demande de régularisation il y a plusieurs mois, et que, bien que sa situation irrégulière soit connue de l’entreprise et de la préfecture, il a continué à travaillé pour la Seni.

Signature du 500 000ème Contrat d’Accueil et d’Intégration.

Cette signature a été l’occasion pour le ministre de l’Immigration E. Besson d’exprimer son souhait de « mieux tenir compte des efforts d’intégration des migrants dans les délivrances d’autorisation de séjour ». Il veut notamment accélérer la procédure de naturalisation pour ceux qui accomplissent des efforts d’intégration importants.

Chronique d’un racisme ordinaire.

Après l’Italie, c’est l’Espagne qui serait tentée par des relents de racisme. Alors de ce pays connait une crise économique et sociale de grande ampleur, une étude a montré que de plus en plus d’Espagnols pensent que les immigrés sont trop nombreux, que les législations les concernant sont laxistes, que les étrangers prennent leur travail, que les Espagnols doivent avoir une préférence pour l’accès aux soins et, pour leurs enfants, à l’école. Pour le quotidien El Païs, ce sentiment risque de s’aggraver au fur et à mesure de l’augmentation du chômage, qui devrait atteindre 19 % cette année.

Identité nationale

Le ministre de l’Immigration souhaite poursuivre le débat sur l’identité nationale. Il animera le 8 avril un colloque sur les identités nationales et européenne et souhaite organiser avant l’été un nouveau séminaire sur l’identité nationale pour arrêter de nouvelles mesures.

Expulsions-retours

La jeune marocaine qui avait été expulsée alors qu’elle était présente en France depuis l’age de 13 ans, auprès de sa sœur jumelle et de sa tante, qui l’a élevée, a pu revenir légalement en France. De même, la jeune femme qui avait été expulsée alors qu’elle venait porter plainte contre son frère qui la battait va obtenir un visa d’un an pour revenir en France. Dans les deux cas, les associations s’étaient mobilisées contre ces expulsions jugées incompréhensibles.

En vrac

Le journal Libération a publié cette semaine deux reportages intéressants sous forme de témoignage.

Le 1er « Expulsés, souffrir, revenir » (06-03-10) donne la parole à plusieurs migrants expulsés de France et qui ont fini par revenir ; certains vivent cachés et dans la peur ; d’autres ont réussi à obtenir un titre de séjour. On ne sait pas combien ils sont. En revanche, on sait combien les expulsions coutent à la France : en moyenne, il faut compter 20 978 € par expulsion. En 2009, le Sénat prévoyait que l’Etat (donc le contribuable) débourserait 415,2 millions d’€ à la lutte contre l’immigration illégale.

Le second reportage s’intéresse aux Haïtiens de France. Il fait écho à plusieurs articles du même journal publiés la semaine passée qui démontraient les difficultés que les haïtiens rencontrent pour la procédure de regroupement familiale.
Cette fois-ci, une haïtienne explique, dans une interview, qu’elle va enfin pouvoir accueillir ses enfants en France, après plus de 4 ans d’attente. Le séisme aurait, finalement, permis d’accélérer la procédure.

M.C. www.migration-conseil.fr

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×
L'équipe de Migration Conseil est constituée d'experts hautement diplômés et bénéficiant de plusieurs années d'expérience professionnelle dans le domaine de l'immigration en France, que ce soit pour des projets liés à un emploi salarié, à un projet d'entrepreneuriat ou à des projets plus personnels (famille, investissement, retraite en France, etc.)

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>